fbpx
Biscuits du monde Marianne Lefebvre | Nutrition spécialisée en nutrition internationale

La confection de biscuits à travers le monde

La confection de biscuits (et en manger la moitié en cuisinant!) est l’une de mes traditions de Noël préférées. Parfois plus classiques mais toujours avec quelques nouveaux dans le lot, j’aime cuisiner des biscuits avec des petits et grands, en famille ou avec des gens que j’aime.  Tout le monde est le bienvenu pour choisir SA recette et mettre la main à la pâte, à chacun sa façon.  L’important c’est de se faire plaisir, de s’amuser et bien sûr, de se régaler.

La création de biscuits pour la saison des fêtes fait partie des traditions culinaires québécoises. Des pets de sœur, jusqu’aux bonbons aux patates en passant par les galettes à la mélasse, ces sucreries sont synonymes de réconfort et de festivités pour beaucoup de gens.

Qu’en est-il ailleurs dans le monde? Est-ce qu’on se régale de biscuits seulement au Québec pendant les fêtes ? Bien sûr que non ! Voici un bref un tour d’horizon des biscuits ancrés dans les traditions de quelques pays du globe. Profitez-en pour vous inspirer lors de vos prochaines fournées…à vos tabliers !

AMÉRIQUE DU NORD

Commençons notre voyage avec les traditions d’ici !

Canada

C’est dans une période où le budget de la population était plus restreint, que sont apparus les bonbons aux patates. En effet, le dessert ne nécessite que 3 ingrédients peu couteux : pomme de terre, sucre à glacer et beurre d’arachides. Aujourd’hui, ce dessert nous rappelle notre enfance et est apprécié de la population pour son goût très sucré et unique.

Les pets de sœur, originaire de l’Acadie, est une confiserie principalement préparée dans le temps des fêtes. Le dessert est présenté sous forme de roulé cuit au four. Fait intéressant, au départ, les pets de sœur ont été créés pour diminuer le gaspillage alimentaire en utilisant les restes de pâtes à tarte. La recette originale est faite de cassonnade mais vous trouverez également des versions au sirop d’érable et aux petits fruits.

Personnellement dans ma famille, on adore les biscuits pain d’épices. Je vous partage donc la recette de biscuit de ma famille, celle que je fais chaque année, surtout pour mon papa qui les adore.  J’en fait généralement cuire une moitié et congèle l’autre moitié en saucisson bien enveloppée pour une cuisson ultérieure. Accompagnés de mon délicieux thé chai maison, ils sont tout simplement renversants ! 

AMÉRIQUE DU SUD

Costa Rica

Pura vida ! Les Ticos (habitants du Costa Rica) sont réputés pour leur joie de vivre et les bolitas de coco, ses petites boules à la noix de coco sont le symbole parfait de leur philosophie de vie simple et heureuse. Il existe plusieurs recettes à travers le monde de ces petites truffes mais ce qui distingue les bolitas de coco des autres boules desserts que l’on connaît est la combinaison sublime de lait concentré et de biscuits Maria ou Graham. Un pura délice en bouche !

N’hésitez pas à relire mon blogue Petites douceurs latines pour cuisiner d’autres confiseries d’Amérique du sud tels que les Biscuits à la meringue et à la noix de coco de Colombie ou encore les délicieux Alfajores d’Argentine.

EUROPE ET SCANDINAVIE

Pays-Bas

Les pepernoten, originaires de la Hollande, sont des minis biscuits moelleux aux épices. En néerlandais, le pepernoot (au singulier) se traduit par noix au poivre faisant référence à leur goût épicé et à leur taille de la grosseur d’une noix. On compte parmi ses ingrédients une abondance d’épices tels que la cannelle, la noix de muscade, la cardamome, le gingembre moulu, le clou de girofle et l’anis. Traditionnellement ces confiseries luxueuses étaient réservées aux occasions spéciales. Aujourd’hui, on prépare ces biscuits entre octobre et décembre pour la Saint-Nicolas et les fêtes de fin d’années.

Portugal

Le salame de chocolate (salami au chocolat) est une confiserie sucrée contenant notamment des biscuits secs, des noix (amandes, pistaches ou noisettes) et du cacao ou du chocolat. Le salami de chocolate détient son nom en raison de sa forte ressemblance avec un salami : un long cylindre que l’on coupe en rondelle à la consommation. Au fil du temps, la popularité de ce dessert s’est répandue dans toute l’Europe et ailleurs dans le monde. En Italie, on le connaît sous le nom de salame al cioccolato ou encore de salame vichingo (salami de viking). D’autres variantes de cette recette sont préparées en Lituanie (où on le prépare avec du lait condensé) en Grèce (connu sous le nom de masaiko) et au Moyen-Orient, connu sous le nom de sukseh (succès). Même au Québec, Ricardo et de nombreux chefs ont notamment développés leur propre recette de saucisson au chocolat, souvent avec des guimauves miniatures.  Un régal vraiment simple à faire et à offrir.

Croatie

Les paprenjaci sont des biscuits de formes carrées ou rectangulaires affichant des motifs traditionnels typiques effectués à l’aide d’un moule en bois traditionnel. Les motifs qu’on y met varient d’une famille à l’autre, selon sa religion. Parmi les motifs les plus ancestraux, on distingue en autre le poisson, les épis de blé et le soleil. !  Paprenjak (paprenjaci au singulier) signifie biscuit au poivre noir en croate. Vous l’aurez deviné, en plus de sa grande beauté, ce qui distingue cette recette de biscuits c’est qu’elle contient du poivre noir et du miel. De quoi surprendre les plus fervents des biscuits aux épices !  Ces biscuits sont habituellement préparés pour le temps de fêtes, sous différentes variantes à travers le monde, la plus connue étant les spéculoos en Europe centrale.

Suède

Les hallongrotta (signifiant « grotte de framboise » en suédois) sont des biscuits ornés de confiture à la framboise. On les compare souvent aux biscuits sablés d’origine écossaise, les shortbread, pour leurs consistances similaires.Pour les fabriquer, il faut appuyer avec le doigt au centre du biscuit afin d’y former un trou pour y insérer la confiture. Cette recette s’est fait connaître aux États-Unis et depuis, il s’agit d’un biscuit que de nombreuses familles suédoises et d’Amérique du Nord cuisinent pour les fêtes.

AFRIQUE ET MOYEN-ORIENT

Libye

Pour varier des biscuits sucrés, au Libye, quatrième plus grand pays d’Afrique, on déguste le kaak malih, un biscuit salé  fait d’huile, de farine et de beurre souvent garni de sésame. Traditionnellement, ce biscuit accompagne un café arabe bien épais, ou encore, un thé à la menthe, à la sauge, au basilic ou aux pétales de rose. Ayant été sous la domination italienne pendant plusieurs décennies, la cuisine du Libye est fortement teintée par la gastronomie italienne mais aussi par celle de l’Afrique du nord et de la Méditerranée. Ce biscuit tressé ou en forme d’anneau est la parfaite représentation de ce mélange unique d’influences.

Syrie

Les barazek sont des biscuits syriens parfumés avec du miel, de l’essence de vanille et des épices dont souvent de mahaleb, une épice provenant du noyau de la cerise noire. Ce biscuit fait à base d’une fine pâte sucrée, riche en beurre et sans œuf, propose une texture à la fois sablée et fondante, bref irrésistible !  Chaque biscuit est ensuite recouvert d’un côté d’une généreuse couche de graines de sésame torréfiées et de pistaches concassées de l’autre, le tout enrobé de sirop de miel. Selon la tradition syrienne, ce dessert est tellement bon, qu’il se partage toujours avec des gens que l’on aiment. Personnellement, ce biscuit est mon préféré. En dessert, en collation ou au petit déjeuner, j’en mangerais à tout moment !

OCÉANIE

Nouvelle-Zélande

Croustillant et délicieusement chocolaté, le biscuit afghan est une des pâtisseries les plus traditionnelles de la Nouvelle-Zélande. Pur délice, il est composé de farine, de beurre, de cornflakes, de sucre et de cacao. Il est garni d’un glaçage au chocolat et d’un cerneau de noix pressé sur le glaçage. Il existe plusieurs théories concurrentes concernant son nom mais la théorie la plus populaire est que ces biscuits ont été envoyés par les femmes de soldats néo-zélandais pour la première fois aux soldats combattant lors de la seconde guerre d’Afghanistan à la fin du XIXe siècle. Pour en savoir plus sur l’histoire de ce biscuit : https://www.196flavors.com/fr/nouvelle-zelande-biscuit-afghan/

Îles Mariannes

Fondant en bouche, mais très friable, le Rosketti est un biscuit sablé que l’on retrouve aux îles Mariannes situées au nord-ouest de l’océan Pacifique en Océanie. C’est la fécule de maïs, ingrédient de base dans ce biscuit qui lui procure cet effet fondant et friable. De ce fait, on dit que le rosketti s’accompagne particulièrement bien d’un grand verre de lait puisqu’il accroche le palais ! Le biscuit peut se présenter sous deux formes : la forme traditionnelle, soit roulée en escargot ou encore aplatie à la fourchette pour les plus pressés.

J’espère que ce petit tour de table de biscuits du monde vous aura fait voyager l’instant de quelques minutes. J’espère également qu’il vous donnera le goût d’en cuisiner pendant les fêtes et vous inspirera pour essayer quelques fournées d’ailleurs !

Merci à Marie-Pier Naud pour la collaboration à cet article

 

print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marianne Lefebvre © 2021 / Tous droits réservés. Toute reproduction du contenu sans persmission écrite est interdite.